Journée mondiale de l’environnement 2017

Please enter banners and links.

Journée mondiale de l’environnement 2017


« Rapprocher les gens de la nature », le thème de la Journée mondiale de l’environnement 2017, nous invite à de chez nous, à nous rendre dans la nature, en apprécier sa beauté et son importance et à répondre à l’appel lancé pour la protection de la Terre que nous partageons.

La Journée mondiale de l’environnement est l’événement annuel le plus important incitant à la prise de mesures environnementales positives. Elle a lieu chaque année le 5 juin.
Le pays hôte de cette année, le Canada, sera au centre des célébrations qui se dérouleront à travers le monde.

La Journée mondiale de l’environnement est une journée pour tous, partout.
Depuis son lancement en 1972, les citoyens du monde entier ont organisé des milliers d’événements, depuis le nettoyage des quartiers, en passant par la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvage, jusqu’à la replantation des forêts.

Le thème de cette année nous invite à réfléchir à la façon dont nous faisons partie de la nature et dont nous en dépendons. Nous sommes encouragés à trouver des manières amusantes et passionnantes de faire l’expérience et de chérir cette relation vitale.

La valeur de la nature

Au cours des dernières décennies, les progrès scientifiques et les problèmes environnementaux croissants tels que le réchauffement climatique nous aident à comprendre les innombrables façons dont les systèmes naturels favorisent notre prospérité et notre bien-être.

Par exemple, les océans, les forêts et les sols du monde agissent comme de vastes réserves pour les gaz à effet de serre tels que le dioxyde de carbone et le méthane, les agriculteurs et les pêcheurs utilisent la nature sur terre et sous l’eau pour nous fournir de la nourriture, les scientifiques développent des médicaments en utilisant du matériel génétique tiré des millions d’espèces qui composent la stupéfiante diversité biologique de la Terre.

Des milliards de personnes vivant en milieu rural passent chaque journée de travail « connectés à la nature » et sont pleinement conscient de leur dépendance à l’égard de l’approvisionnement naturel en eau et la façon dont la nature fournit leurs moyens de subsistance sous forme de sol fertile. Ils sont parmi les premiers à souffrir lorsque les écosystèmes sont menacés, que ce soit par la pollution, le changement climatique ou la surexploitation.

Les dons de la nature sont souvent difficiles à évaluer en termes monétaires. Comme l’air pur, ils sont souvent considérés comme acquis, jusqu’à ce qu’ils deviennent rares. Cependant, les économistes développent des moyens de mesurer la valeur de plusieurs milliers de milliards de dollars de nombreux « services écosystémiques », des insectes pollinisant les arbres fruitiers dans les vergers de Californie aux loisirs, la santé et les bienfaits spirituels d’une randonnée dans une vallée de l’Himalaya.

Allez dans les parcs !

La Journée mondiale de l’environnement de cette année est une occasion idéale de sortir et de profiter des parcs nationaux de votre pays et d’autres régions sauvages. Les autorités responsables de la gestion des parcs naturels peuvent suivre l’exemple du Canada et rendre gratuits ou réduire les frais d’entrée des parcs pour la journée du 5 juin ou pour une période plus longue.

Une fois que vous y êtes, pourquoi ne pas vous poser un défi (rechercher un mammifère rare, identifier cinq papillons, atteindre le coin le plus reculé du parc). Enregistrez ce que vous voyez et envoyez-nous une photo de vous-même et/ou de vos découvertes afin que nous puissions le publier sur nos réseaux sociaux pour encourager les autres à partir à l’aventure !

Vous pourriez rejoindre le nombre croissant de citoyens scientifiques. De plus en plus d’applications de smartphone vous aident à enregistrer vos observations et à vous connecter avec d’autres personnes afin d’identifier les espèces observées. Ces documents alimentent les stratégies de conservation et cartographient les effets du changement climatique sur la biodiversité.

La nature vue de près

Se connecter à la nature implique faire appel à ses cinq sens : pourquoi ne pas enlever vos chaussures et vous salir les pieds (et les mains) ? N’admirez pas seulement la beauté du lac, sautez dedans !
Partez en randonnée à la nuit tombée et comptez sur vos oreilles et votre nez pour faire l’expérience de la nature.

Vous pouvez également vous connecter avec la nature dans la ville où les grands parcs peuvent être un poumon vert et un centre de la biodiversité. Pourquoi ne pas contribuer à écologiser l’environnement urbain, en verdissant votre rue ou un site abandonné, ou en plantant ce qui vous plaît sur votre balcon ou à votre fenêtre ? Vous pourriez aussi jardiner, soulever un pavé et observer les créatures qui vivent en dessous.

Où que vous soyez, vous pourriez faire le pari de ramasser 10 (ou 100) déchets, ou prendre l’exemple des citoyens de Bombay, en Inde, et organiser un gigantesque nettoyage de plage.
Votre activité ne doit pas forcément avoir lieu le 5 juin. L’ONU Environnement, par exemple, commencera bientôt à tester vos connaissances et à vous faire apprécier un environnement sain avec des concours et des quiz en ligne. Nous vous fournirons également un menu complet d’idées pour vous aider à célébrer la journée.

À l’époque de l’asphalte et des smartphones et parmi les distractions de la vie moderne, les liens avec la nature peuvent être fugaces. Mais avec votre aide, la Journée mondiale de l’environnement peut rendre plus évident que jamais le besoin d’une harmonie entre l’humanité et la nature afin que les deux éléments puissent prospérer ensemble.

Site de la Journée mondiale de l’environnement
La campagne : Prenez vos lieux préférés en photo pour célébrer la #JournéeMondialeDelEnvironnement et créons un album photo mondial !

Print Friendly

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*